CORSEBILLETS

Paese di Live, Diana di l'alba

Jeudi 24 Août 21H30
Amphithéâtre
Paese di Lava
20167 ALATA
Places assises et numérotées


Paese di Live, Diana di l'alba

Le festival de Paese di Live se déroule à Paese di Lava, un site exceptionnel, préservé et sauvage situé à seulement 10km d’Ajaccio. et vous accueille pour une programmation estivale de choix :
Du 7 Juillet au 24 Août 2017 Paese di Live a pour but d’être aussi explosif que varié. Les sept représentations proposées sont destinées à être appréciées en couple, entre amis ou en famille.

Paese di Live invite des artistes, groupes et jeunes talents Corses à partager en live leur univers musical que ce soit du traditionnel Corse de la pop, du rock, en passant par la polyphonie.
Paese di Live a lieu dans un Théâtre Romain qui vous promet une expérience unique avec sa scène située à quelques mètres du bord de mer dotée d’une vue imprenable sur les couchers de soleil du golfe de Lava.

 

Jeudi 24 août, Soirée de clôture,
Avec Diana di l'Alba

Diana di l’Alba… la « Porte » de l’Aube qui ouvre et referme les confins de la nuit, L’Étoile du matin qui guide les pas du berger de l’éternel, Venus qui ensorcelle le poète…
Autour de ce nom et de cette symbolique, naissait un groupe en1978 avec un premier album l’année suivante.
En février 93, Diana di l’Alba reprend son bâton de pèlerin.
Aux côtés d’Antonu Marielli, se réunissent Ghjiseppu Ersa, Ghjuvan Lìviu Casalta, Stèfanu Perfetti et Ceccè Brunini. En 1996 sort l’album « Pueta ».
Viennent ensuite Vitu Fuligni et Ericcu Biagetti qui participent à l’album « Sumenti d’Acqua » en 1998.
Diana di l’Alba apporte sa contribution à la lutte contre les incendies en offrant deux chansons inédites au projet « Machja deve campà » en 1999.


Investi dans la musique et la danse traditionnelles, le groupe enregistre en 2001 le disque « Punt’è Taccu ».
Avec « Donna Dea » en 2004, Diana di l’Alba compose un bouquet de chansons en hommage à la Femme.


L’équipe s’agrandit avec Jeff Giuliani, Dàvide Crucciani, Federiccu Bagnaninchi et Cristòfanu Manzoni. 
Le disque « Da musicà la vita » (2008) est le fruit d’un travail partagé entre musiciens et chanteurs passionnés. 
En souvenir d’Alesiu Casalta, Diana di l’Alba enregistre deux chants en 2010. Tous les bénéfices de la vente sont reversés à l’association « Un toit pour mes parents » qui héberge à Marseille les parents d’enfants hospitalisés.
Dans le même temps, Lurenzu Filippi et Petru Gensollen renforcent le chœur des voix basses.
Diana di l’Alba a parcouru la Corse entière, du nord au sud. Mais également la France, le Pays Basque, la Bretagne, l’Italie, la Sardaigne, l’Irlande, le Maroc, la Grèce, la Suisse…

Le groupe a participé à de nombreux festivals (« Le Printemps de
Bourges », « Les Tombées de la Nuit » à Rennes, « Festival de
Bouche à Oreille » à Parthenay, « Festival des Hautes Terres » à
Saint Flour, « Festival de Musique Sacrée » à Saint Girons,
« Festivoce » à Pigna, « Les Rencontres Musicales
Méditerranéennes », « Les Musicales » et « Terra è Natura » à
Bastia, « Féile and Phobail » à Belfast…). 



http://www.dianadilalba.com/


Places assises et numérotées.