CORSEBILLETS

Hospitalières / Compagnie Théâtre Point

Mercredi 14 Mars 2018 à 21H00
L'AGHJA,
Chemin de BIANCARELLO
20090 AJACCIO
Placement assis
Théâtre

Exclu Web CORSE Billet


Hospitalières / Compagnie Théâtre Point

http://www.aghja.com/
 

Au printemps 2009, Francis Aïqui est invité pour une résidence d'écriture, dans la Creuse, à l'Hôpital de Guéret. Il y reste un peu plus de deux semaines, partageant ses journées et ses soirées entre l'hôpital et l'internat. L'expérience est forte. Si forte qu'il décide tout d'abord de la relater au plus près, sous forme de Chroniques. De retour de résidence, il choisit de prolonger cette expérience par l'écriture d'une seconde partie imaginée et fictionnelle. Cette juxtaposition d'une première partie "documentaire" et d'une deuxième partie "fiction", est au cœur de cette proposition pour un homme seul. Le texte est tour à tour grave, comme il se doit, mais insolite aussi et parfois même drôle, car rire à l'Internat peut être une question de vie ou de mort… !

Après une lecture publique à l'Aghja, en avril 2016, suivie en novembre 2016 d'un work in progress, également à l'Aghja, la compagnie Théâtre Point reprend ce spectacle dans une nouvelle version, pour une représentation unique à Ajaccio, avant tournée.

 

"(...) Un texte empreint de souffle. De rythme. De nervosité. Un texte qui ausculte le réel avec une économie, une sobriété de ton à la rigueur presque clinique. Un ton à vif également qui capte l'émotion de l'instant quand ce n'est pas le sourire d'une rencontre. (...) L'écriture d'Aïqui se fait empathie, ouverture aux autres, chaleur humaine, médecine douce. (...) La seconde partie est l'ultime tête à tête d'un père mourant et de son fils. L'ultime déclaration d'amour de celui-ci, osant, in extremis, dire ce qu'il n'a pu ou voulu dire jusqu'alors. Un fils. Un père. Une relation exprimée avec autant de justesse que d'intensité. Une relation douloureuse et aimante. Cette mort du père devient comme une naissance - une renaissance du fils. Cette mort se métamorphose en une magistrale leçon de vie. En une victoire sur la vie."
Michèle Acquaviva-Pache / JOURNAL DE LA CORSE

 



Altagna en concert
Le 17/03